14

La navette

Le service de navett e gratuite sera mis 

en place également pour vous permett re 

d’aller voter !

Les plus de 60 ans pourront ainsi en pro-

fi ter, de 8h à 18h, sur réservation auprès 

de la Mairie au 03 82 82 49 49.

GROUPE HAYANGE EN ACTION

La majorité municipale se propose d’aménager l’étage du MOLITOR en salle de congrès ( ?), utile égale-

ment pour des spectacles ( ?), des conférences, du cinéma et ce pour une somme « de départ » évaluée à 5 

M€, fi nancés essentiellement par un emprunt municipal !!

Ce rêve déjà étudié il y a plus de 20 ans, avait fi nalement été écarté compte tenu de son coût et de la 

complexité des aménagements (accessibilité des handicapés, issues de secours et destination de l’outil). A 

l’époque, la situation fi nancière locale, départementale, régionale et nationale pouvait encore faire espé-

rer des aides fi nancées par les subventions.

Pour se couvrir d’un éventuel fi asco (fi nancier, économique, culturel), les élus proposent d’engager par 

référendum populaire la responsabilité des habitants en cas d’échec de l’intérêt d’un tel projet une fois sa 

réalisation achevée.

A l’heure où Hayange se dissout progressivement dans le Val de Fensch (dans lequel plusieurs grandes 

salles de spectacle existent), à l’heure où l’on entrevoit déjà à plus ou moins long terme des fusions avec 

Portes de France, on a du mal à continuer à faire vivre notre ville avec l’autonomie du XXème siècle. De tels 

projets ne peuvent s’élaborer que dans le contexte d’un bassin de population. Or, Hayange « actuellement 

» enclavée, sans voies d’échange avec les autres villes moyennes, aura du mal à promouvoir un tel équipe-

ment et devra en assumer les dett es.

Notre ville a d’énormes besoins de modernité (circulation et urbanisme d’un autre siècle, embellissement) 

pour prétendre être att ractive avec 50 % de sa population coupée du centre-ville. Et il lui faudra beaucoup 

d’argent.

Nous ne savons rien de la destination fi nale de cett e salle, ni du type d’aménagement intérieur et environ-

nemental, et pourtant, on nous demande de valider une facture d’au moins 5 M€ essentiellement réglée 

par nos emprunts.

Nous sommes délibérément CONTRE ce type d’aménagement du MOLITOR pour contenir nos impôts et 

pour les réserver à des réalisations essentielles.

VOTEZ CONTRE CE PROJET !

Nous nous demandons d’ailleurs si secrètement, le NON n’est pas espéré par le maire ! (Ponce Pilate?)

D

LEYDER