Dans un choix de transparence complète, nous avons intégré les intérêts dans la dette globale qu’il reste à 
rembourser.  Ainsi, au 31/12/2015, il restait  

16 220 363,07 €

 à payer sur la dette de la ville, soit une dette 

par habitant de 1 016.70 €, intérêts compris. Elle devrait encore baisser en 2016.

Cependant, ce taux ne peut 
être comparé aux informations 
fournies par les autres villes : 
en effet, elles n’incluent pas ces 
intérêts dans leurs calculs. Mais 
nous estimons que nous vous 
devons une complète information 
pour que vous soyez conscients 
du travail qui est fourni et de la 
gestion que nous menons.

Point Finances

Nous n’avons de cesse de le répéter, la baisse des dotations de l’Etat a grandement impacté la gestion des 
collectivités. Quand la majorité des investissements sont apportés par les communes, le gouvernement décide 
d’abaisser de façon conséquente les fonds qui leur sont versés. La ligne directrice de notre programme, ainsi 
que de tous les élus patriotes, est de favoriser l’investissement et de fait, la réindustrialisation.

Il est donc nécessaire de pratiquer une gestion au plus juste et d’utiliser efficacement chaque euro.

Grâce au travail quotidien des agents et de l’adjointe aux Finances, Madame Murielle DEISS, nous avons 
pu cette année encore, réduire considérablement nos dépenses, principalement au niveau des dépenses de 
fonctionnement. 

Voici quelques exemples concrets des économies réalisées par la commune, s’ajoutant aux frais de carburant 
déjà présentés dans le précédent bulletin municipal :

Préférant investir dans d’autres 
pôles que les réceptions, la 
Mairie a souhaité réduire 
drastiquement ce poste. 
Nous continuons d’offrir aux 
Hayangeois des cérémonies 
agréables tout en favorisant 
les prestataires locaux, mais 
nous surveillons les abus qui 
pouvaient être faits auparavant 
afin qu’ils ne se reproduisent 
plus.

Frais de réceptions

dette par habitant

Une gestion responsable, dans l’intérêt de toUs

4

-

Numéro 53

-Le journal des Hayangeois