Meteo

Hayange

COMMUNIQUE

Programme Hivernal 2017

du 20 avril 2013 au 18 mai 2013 - 15h - 17h - Salle le Palace

A la barbe de la sainte

Culture

L’association Le Mètre Carré organise des conférences-débats, dans le cadre de l’exposition A la barbe de la sainte, bouleversements des territoires.

A LA BARBE DE LA SAINTE
bouleversements des territoires


Exposition d’art contemporain sur l’histoire de la Lorraine, des mines et de la sidérurgie
Une réflexion à travers l’art sur la condition d’un territoire d’accueil, sur le parcours des individus
et le travail.

Entrée gratuite.

Renseignements : www.alabarbedelasainte.wordpress.com

Programme des rendez-vous au Cinéma Le Palace, Hayange

Les samedis 20, 27 avril et 4, 11, 18 mai 2013 de 15 à 17 heures, nous proposerons  une heure (de 15h à 16h) pour les conférences et débats et de prendre l’heure restante (de 16h à 17h) pour les projections vidéos
au Cinéma Le Palace, Hayange / Gratuit

20 avril /
Bernard Colnot de l’association Mécilor – Mémoire Culturelle et Industrielle de Lorraine – présentera la genèse de cette association de mémoire ouvrière et sociale. Il abordera aussi la question de la continuation de l’action de conservation du patrimoine industriel du site d’Uckange.
Films /
“Fench69” – Centre de culture ouvrière 45’15’’ – 1969

Visuel_web

Film inédit, réalisé et filmé en 1969, sur l’histoire du patrimoine miner et usinier de la vallée de la Fensch.
Eric Hattan – “Spritzbeton” – 1’13’’ – 1998
Plan séquence qui met en scène un ouvrier au travail.
Yann Tonnar – “Schrebergaart” – 55’ – 2011
Film documentaire sur les jardins communaux à Esch-sur-Alzette (Luxembourg).
La cité jardinière a besoin de ses règles, auxquelles elle s’accroche pour ne pas être dépassé par l’évolution des choses.

27 avril /
Gaëtan Cotica – passionné d’archives et d’histoire locale – nous racontera Boulange, son passé, sa population et sa mine avec tout son univers lié au paternalisme. Il sera accompagné d’André Bernard un ancien mineur.
Films /
Alain Giorgetti – “Ce qui nous reste” – 52’ 2011 - Ici, à Hussigny-Godbrange, petit village du Pays-Haut lorrain, le temps d’une visite guidée unique au monde, des passionnés redonnent vie aux fantômes de La Corporation.
Anne Schroeder – “Carreau de mine” – 23’ – 1997- Le film explore les vestiges et les souvenirs que les mines, aujourd’hui disparues, de la frontière franco-luxembourgoise ont laissés dans les têtes et dans les paysages.
Jonathan Rescigno – “Destination Lune” 23’ – 2010 – Dans les années 50, la cité Kobenberg de Marienau fut construite pour accueillir une partie du flux des migrants appelés à venir travailler en France pour la reconstruction du pays. C’est la toute première cité de Lorraine et actuellement la seule à avoir été entièrement rasée.

4 mai /
Piero Galloro – historien et sociologue – va rapporter l’histoire de l’immigration en Lorraine des origines à nos jours. La Lorraine est une des parties de France ayant le plus d’immigrés. Pourtant son évolution est peu connue. Depuis 1880, les flux migratoires racontent l’histoire de la région et celle des populations qui s’y sont installées.
Films /
Clément Cogitore – “Chroniques” – 30’ – 2006 – A partir de deux personnages, des fragments de réflexion sur l’exode, l’exil et leurs mythologies.
Clément Cogitore – “Parmi nous” – 30’ – 2011 – Amin, jeune clandestin, vient de rejoindre un campement dans la forêt, il passe à travers différents espaces, eux-même parcourus par d’autres
Clément Cogitore – “Burning Cities”- 5’ – 2009 – Entre rituels sociaux, célébrations sauvages, fêtes populaires, émeutes ou offensives militaires, un état des lieux des pratiques incendiaires de par le monde en ce début de XXI° siècle.

11 mai /
Collectif RF36 / La sidérurgie ne produit pas que de l’acier
La découverte de l’utilisation industrielle des machines au XIXè siècle et le développement lié de l’aliénation des ouvriers qui en ont l’usage ont donné naissance à de nouvelles pratiques artistiques.
Des plasticiens futuristes aux designers sonores, toute une population de créateurs travaille en résonance avec le bruit des machines, leurs odeurs, ou leurs couleurs. Les idéologies qui soutiennent ces pratiques les rendent instables et mouvantes : retour sur 150ans de relations entre les artistes et l’industrie lourde.
Film /
Michael Glawogger – “Workingman’s death” – 122’ – 2005 - Les ouvriers d’aujourd’hui ne sont plus encensés avec des chants de louanges. Ils doivent se contenter de se convaincre les uns des autres qu’un travail éreintant vaut mieux que pas de travail du tout… En Ukraine, un groupe d’hommes passe de longues journées à ramper dans les galeries exiguës des mines de charbon illégales. Les cueilleurs de soufre en Indonésie bravent la fumée brûlante d’un volcan actif et la dangereuse descente. Le sang, le feu, la puanteur, sont le quotidien des travailleurs de cet abattoir de plein air, bondé, au Nigeria.Ces hommes pakistanais n’utilisent guère plus que leurs mains nues pour démanteler un pétrolier abandonné pour la ferraille.Les Métallos en Chine craignent d’être une espèce en voie de disparition…

Cinq portraits de travail manuel lourd, de moins en moins visibles dans notre 21e siècle technologique.

18 mai /
A l’école jusqu’à 15 ans, à la SNCF depuis, Maurice Vautrin a fait de ses difficultés, de son engagement syndical et de la rencontre des autres son université de la vie. A travers ses actions, il a compris qu’un individu ne se limite pas à son seul emploi, mais que chacun est bien plus que ce qu’il pense être.
Films /
Maxime Cotton – Le geste ordinaire” – 64’ 2011
Comment trouver le chemin de la communication entre un père et son fils ? Maxime Coton fait le portrait de son père, homme discret et ouvrier dans une usine sidérurgique en Belgique depuis 30 ans.
Sandy Amerio – “Hear me, children-Zet-to-be-bom” – 45’ – 2004
Fiction expérimentale sur les techniques du business storytelling. Les managers d’entreprises racontent des histoires aux salariés pour générer des comportements d’intégration.